Le programme

Voici le programme détaillé de l’événement

JOURNEES DU 27 ET 28 OCTOBRE :

COLLOQUE INTERNATIONAL « DE GAULLE ET BRAZZAVILLE, UNE MEMOIRE PARTAGEE, 1940 – 1958 » au Palais des congrès,

En présence de Chefs d’État de l’ancienne AEF et de personnalités de haut niveau invités par la République du Congo.

Organisé par le Gouvernement congolais, en partenariat avec l’Ambassade de France au Congo. Le colloque célébrera l’histoire de Brazzaville capitale de France Libre : une mémoire partagée.

27 OCTOBRE SOIREE

Moi, Sainte-Anne au Congo

L’histoire de ce lieu extraordinaire racontée avec des chorales congolaises : le Chœur Credo et la chorale de la Basilique, les Piroguiers du Congo.

Mise en scène : Béatrice Elegido et Cléo Konongo, qui sont des Brazzavillois petits-enfants du ferronnier et du sculpteur de la Basilique.

Lieu : La Basilique Sainte-Anne

28 OCTOBRE SOIREE

18h00 : Réception organisée par l’Ambassadeur de France au Congo dans sa résidence pour la clôture des célébrations. L’artiste Zao connu pour sa chanson « Ancien combattant » assurera une animation musicale, ainsi que les Bantous de la Capitale, légendes de la rumba congolaise.

Exposition : « De Gaulle et l’Afrique » de la Fondation de Gaulle 2010.

Lieu : La Case de Gaulle

29 OCTOBRE (MATIN)

09h00 : présentation du site internet des archives nationales au travers d’un focus sur les archives de l’AEF : le fonds d’archives de Brazzaville détient des documents inédits sur l’administration du territoire.

10h00 : Les archives audiovisuelles de l’Afrique équatoriale française

Tall Boukambou, Président de la Maison des Archives présentera quant à lui les archives audiovisuelles de l’AEF.

10h30 : Le livre d’or de la basilique Sainte-Anne

Présenté par Georges Mabona.

11h00 : Lancement du concours du jeune historien brazzavillois

En partenariat avec les Archives nationales et municipales, la Maison des Archives, le Ministère de la Culture et des Arts, les Ministères du secondaire et du supérieur et la Mairie de Brazzaville.

Après le grand succès de l’an dernier, cette seconde édition, toujours destinée aux lycéens et aux étudiants, sera consacrée au parcours du Général de Gaulle à Brazzaville. La remise des prix aura lieu en décembre.

11h30 : CONTE : « si Brazzaville capitale de la France libre m’était contée ».

En partenariat avec le Ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation

Deux marionnettes géantes à l’effigie du Général de Gaulle et du Gouverneur Felix Eboué seront réalisées par Zouber Aïdara, résident à Brazzaville et formé par la compagnie française « Les Grandes Personnes ». Quevin Jules Ferry, conteur (médaille d’or des jeux de la Francophonie de 2017) et Mulëck aux percussions et au balafon, créeront un spectacle destiné à enseigner cette histoire souvent méconnue au jeune public. La création aura lieu à l’IFC, puis des représentations se tiendront dans les écoles primaires de Brazzaville.

Lieu : L’Institut Français du Congo

29 OCTOBRE APRES-MIDI (13H-17H00)

Vernissage de trois expositions

Parcours historique de Gaulle & Brazzaville

Exposition hors les murs, en partenariat avec la Fondation Charles de Gaulle, les Archives nationales et municipales et la Mairie de Brazzaville.

Des clichés d’époque géants, accompagnés de légendes, textes et extraits de discours, seront apposés sur les bâtiments les plus symboliques de La France Libre pour susciter l’intérêt des Brazzavillois et faire vivre la mémoire de ces bâtiments.

Les lieux de la France Libre aujourd’hui

Exposition dans le hall de l’Hôtel de ville

En partenariat avec la Mairie de Brazzaville

En miroir du parcours historique, une exposition de clichés des lieux de la France Libre de nos jours sera réalisée par deux photographes congolais, Baudoin Mouanda et Lebon Chansard Ziavoula. Elle permettra de rappeler les évènements historiques, souvent ignorés par la jeune génération. Elle sera exposée dans le hall de l’Hôtel de ville et les clichés légendés seront mis en ligne.

Vernissage de l’exposition « Radio Brazzaville »

Sur le site historique Evocation du rôle joué par Radio Brazzaville, avec des documents d’archives et divers objets dont le micro du Général de Gaulle, actuellement dans le bureau du Directeur Général de Télé Congo.

%d blogueurs aiment cette page :